Trip de Roots

Reggae Sans Frontières
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Septembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Parce qu'il faut bien commencer... Rebellion...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lushit
Colon
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 24
Lieu d'habitation : En plein dans Médée
Instruments : guitare sèche, claviers, batterie (quand y a personne dessus) et maracas
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Parce qu'il faut bien commencer... Rebellion...   Mar 29 Juil 2008 - 15:36

A lire avec : http://www.youtube.com/watch?v=AV5szzKVTCU

Avec un sourire en coin et un regard narquois, l'ombre sort sa lame, une épée de taille incroyable, trop longue pour tout autre guerrier qui voudrait se battre avec. Tellement longue que lorsque l'ombre noire aux cheveux rouges et aux yeux d'argent charge, elle racle le sol, produisant des étincelles...

Habillée tout de noir, l'ombre court, les deux mains sur le pommeau de son épée dégainée, prête à abattre chaque ennemi se présentant à elle !

Elle fonce sur les masses noires qui forment les rangs serrés et disciplinés des armées, comme autant de vagues dégainant leurs dents face à elle, la rage au ventre, son épée répandant une envie de sang en elle...

L'ombre charge seule, tandis que ses adversaires ne prennent même pas la peine de dégainer autre armes que leurs lances si acérées...

Inconscience... ou réalisme ?

Mais voila que bientôt, elle se glisse avec une souplesse incroyable entre les lames dégainés, rien ne pourra l'arrêter ...

Là, commence la danse mortelle...

Le fil de l'épée se soulève de terre et tournoie dans les airs, les victimes de l'acier tranchant voient les gestes de leur ennemie au ralenti...
Ils n'ont pas le temps de se protéger; que déjà le froid de la mort les saisit, sans autre forme de procès, ils ont eu leur chance de reddition, il est trop tard pour demander pitié...

L'ombre est porté par un tempo envoutant, les yeux fous, un sourire cruel aux lèvres, elle tournoie, suit chaque mouvement de son arme, messagère de la mort, si longement attendue dans les prophéties, elle a choisi son camp... le sien !

Les guerriers tombent les un après les autres, sans avoir eu le temps de lui porter ne serait-ce qu'un coup, impossible de l'atteindre, elle semble dévier les lames, elle les effleure à peine, se glisse entre deux épées qui se croisent, envolée meurtrière d'une guerrière ...

C'est la fin de tout espoir pour les hommes qui sont contre elle.

Elle semble toucher à peine terre, ses pieds virvoletent ...

L'orage peut bien gronder, elle est assez rapide pour déjouer le piège des éclairs, elle se joue des éléments, son épée réclamant du sang !

Le coeur battant à tout rompre, elle suit chaque mouvement de son arme, sous le noir ciel d'orage, son meilleur allié, plus rien ne peut l'atteindre ...

Le sol devient un charnier, personne ne survit à la morsure de l'arme en furie!

Les yeux d'argent scrutent chaque solat, et se nourrissent de sa peur, de la peur de l'arme, de la peur de la mort qu'elle porte gravée en elle !
Les cheveux rouges comme animés d'une vie propre, fouettent l'air à chaque envolée de l'ombre, éclairs de feu dans les ténèbres ambiantes, ils infligent eux aussi leur propre blessure; aussi affutés que des millions d'armes, nourrit des larmes de douleur, ils coupent, traversent et transpercent tout ce qui s'oppose à eux, sans aucune chance de survie, pas la moindre erreur n'est permise aux soldats qui restent devant eux, après les passage de l'ombre et de l'épée de mort !

Aucune chance de redition, le carnage est sans pitié, inspiré par la grâce divine du dieu de la mort...

Une place de sécurité se dégage autour de l'ombre, un grognement sourd monte des profondeurs de la terre, un dragon apparaît... Né du magma de la Terre, ses écailles sont de magma noir bouillonant...
Dragon de l'armée, il se place devant l'ombre et de son brasier, souffle les flammes de l'enfer sur l'envoyée de la mort.

Respirant cette énergie pure avec respect, le contact du feu fait voler les cheveux rouges et l'ombre renverse la tête en arrière avec un rire démoniaque.
Puis le dragon la frappe de sa queue aux épines d'acier, aux pointes mortelles...

L'ombre s'élance en un saut de l'ange majestueux par dessus le membre du dragon, atterissant de l'autre côté comme si elle n'avait fait que franchir une simple corde posée à terre...

La lourde et longue lame s'éleva une nouvelle fois du sol, produisant des étincelles, avant d'entamer la queue du dragon jusqu'à l'os...
Ballet mystique entre l'ombre aux cheveux de feu et le dragon de ténèbres, dansant comme s'il s'agissait d'un bal où leur vie n'était pas en jeux.
Les guerriers regardaient le spectacle, trop époustoufflés pour penser à fuir.

Il était évident que l'ombre avait l'avantage sur le dragon d'ombre.
Sans crier gare, elle sauta sur son dos, et son adversaire, ne pouvant l'atteindre s'envola, dans les airs où les éclairs illuminaient le glorieux combat...

Epique affrontement des forces obscures face à la liberté des sens, un sifflement inimitable fendit les airs, et l'ombre dressant son épée, s'approcha de la tête du dragon et leva du plus haut qu'elle put l'arme mortelle...

Puis sans perdre de temps, elle l'abaissa, fracassant le crâne du dragon, qui poussa un cri à donner la chair de poule.

Bientôt, il arrêta de battre des ailes et s'effondra vers le sol.

Dans un fracas abominable, il s'écrasa à terre, mort...

Lorsque plus tard, les guerriers fouillèrent le corps du dragon, ils ne trouvèrent qu'un cheveux rouge entre les écailles de la bête...

Lorsqu'il le montrèrent à la lumière, le ciel se couvrit et un orage gronda, déversant sa furie sur l'armée, tandis qu'un rire démoniaque résonna dans l'air ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freedomandliberty.skyrock.com
lushit
Colon
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 24
Lieu d'habitation : En plein dans Médée
Instruments : guitare sèche, claviers, batterie (quand y a personne dessus) et maracas
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien commencer... Rebellion...   Mar 29 Juil 2008 - 15:40

J'ai oubliée de préciser que j'adorais écriré des textes en musique... =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freedomandliberty.skyrock.com
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 27
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien commencer... Rebellion...   Mar 29 Juil 2008 - 21:11

Merci !


*suffoqué*

Tchahahahahahahhhhh... je crois que je me suis un peu emporté ... *regarde sa chambre sans-dessus, dessous.*


Psssssst, si jamais, hésites pas à poster d'autres textes ^^

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
lushit
Colon
avatar

Nombre de messages : 35
Age : 24
Lieu d'habitation : En plein dans Médée
Instruments : guitare sèche, claviers, batterie (quand y a personne dessus) et maracas
Date d'inscription : 29/07/2008

MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien commencer... Rebellion...   Mer 30 Juil 2008 - 11:35

J'en ai pas mal d'autres en réserve ^^ Je suis contente que ca plaise Very Happy, aujourd'hui je posterai surement un truc sur les lycéens à la cantine ! (Beaucoup de choses à dire ! ouiiii!!!) lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://freedomandliberty.skyrock.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parce qu'il faut bien commencer... Rebellion...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parce qu'il faut bien commencer... Rebellion...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Faut'il en rire..ou en pleurer?
» Il faut laisser le temps au temps.
» Les becs bien zen
» Rameau - Les Boréades
» S'enregistrer bien pour pas (trop) cher.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trip de Roots :: Partage :: Discussion :: Récit d'Rencontre-
Sauter vers: