Trip de Roots

Reggae Sans Frontières
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Texte libre en continu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Mar 9 Sep 2008 - 18:38

Groupe de rock qui roule n'amasse pas de moussaki. C'est pourquoi les grecques n'écoute pas de cette musique casse-oreille de dégénéré.

Laissez entrer par la fenêtre le son, trop fort, d'un groupe de Rock fort, l'odeur de sueur et de vieux vous fera renaître l'envie d'aller aux toilettes.

Bref, on n'est pas dans le sujet des citations, donc laissons vagabonder l'esprit, laissons-le titiller les écrevisses cachée au fond de l'inconscient, celles qui nous permettent de délirer autant.

Et, ... stoppons net toutes dérives inutiles, étranges et futiles. Vive les carambars, les jeune filles et aussi les escalope pas née. Celle qui après, être sortit du bide de la vache nourriront vos palais fin de mille dorures belle et enjouées.

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Mar 30 Sep 2008 - 14:02

Youpila boum et vaguement votre. Il est aisé d'aller pisser aux coins d'aisances sauf durant le rassemblement des alcooliques de Neuchâtel quoique muni d'un tuyau il n'y a bien qu'a pâque à Istanbul qu'on ne peut s'aérer les aisselles des doigts de pieds.

Voilà, fais tes liaisons esprits scabreux. On verra bien où ça nous mène,... Se laisser aller, ne pas réfléchir, gerber son désir de voyager à la gueule des pharmaciens irrédentistes et surtout con. Saveur éphémère que de parler pour ne rien dire, pour ne plus jouir inutilement, pour ne pas être lu, pour ne pas lire, pour simplement me divertir avec un carnet de biologie coincé dans les dents. Ca fait mal mais, faut souffrir pour être con.


Ce n'est pas chose aisé de pisser dans les lieux d'aisance.

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Mar 11 Nov 2008 - 17:06

Moi j'me casse, vous faites ce que vous voulez mais, j'met les voiles, j'enfourche mon p'tit cheval en bois et j'm'tire loin d'ici à la vitesse de ma colère, de ma déception et de mon dépit.

Marre de voire des dictateurs lorgnez sur mon canasson, marre de donner mes mains aux Dames et ses racines. Il était un temps où, la vie f'sait rire, ou les abrutis m'f'sait sourire, c'est révolu, j'enfourche et je taille ma route, dans du gâteau, tout est si facile. Un connard me retiens ? J'lui coupe la main. Hop, plus d'amarre, j'suis amer j'm'en vais et mon amertume reste, ça fait bizarre, j'suis tout léger, j'ai plus peur. Un loup solitaire qui gravit la colline, j'me sens enfin moi-même seul responsable de mes actes. J'veux pas écouter, j'écoute pas. J'veux pas ramper, j'le fais pas.

C'est beau l'utopie et pourtant, mon lit vide, ma maison pareil, vous laissera pantois, l'utopie est à un pas, je l'ai pris et j'l'utilise, il accélère celui de ma monture.

Au r'voire, j'me casse et j'vous emmerde.

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon


Dernière édition par Max'mmme le Jeu 5 Fév 2009 - 21:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Mer 24 Déc 2008 - 3:20

J'accorde mon violon et grogne dans mon coin, Une pensée pour les oubliés des frontières au bord de mer, affalés dans un bar miteux, mangés par les éléphants, silence agité, beauté accaparante, on vogue, on rit.

Histoire intéressante d'un jeune homme sans mèche, perdu dans un flot trop conflictuelle pour réussir à roussir. Et pourtant, il chauffe, s'enveloppe d'une magnifique peau écaillée de volcan en éruption immédiate, sous le cul tanné du vieillard blanc-bec perdu dans une tribu hindi. Je suis un cas pathologique trop souvent oublié mais, je m'éclate, tant mieux.

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Lun 29 Déc 2008 - 0:49

Délicates intentions fourrées d'animosités, une envie irrésistible d'étrangler son prochain, attendant, patiemment, le train. Les mains rouges, je m'égaye dans un vase en cristal polie, un vase de ceux qu'on croise dans les marécages, bruns et jaune, joyeux comme un igloo en été, fondu comme une raclette au printemps, éclatant comme le poing bleu d'un schtroumpf noir criant Gnap à tout va.

Tout s'écorche, tout se vend même les tableaux rayés de la femme énervée, qui d'un coup de pied mal placé, a défiguré pour le restant des années sa belle toile éclairée.

Un jardin, une promenade, deux balades, le fusil à la main, sous les remparts un jour de mai, une fleuriste et un viol, un souvenir qui dégringole, un suicide qui écope d'une remise de peine divine, au lieu de 500 dunes à franchir, seulement trois, un viol vaut bien un revolver déchargé sans doute.

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Ven 27 Fév 2009 - 2:29

Une beauté, un dérapage, un éclairage arrière, un éclairage de mes fesses, un quelque chose qui vous démontre combien il est facile d'être velu, velu comme un mammouth barbu et,.... pourtant, sa glisse, la forêt glisse dans l'espace embrumé de mes pensées arriérées. Quand j'dis, arriérées, je pense aux orteils d'un koala, vous savez, ceux qui lui permettent de rester debout, malgré sa trop grande consommation. Celle qui l'empêche de trébucher, sur le bûcher du très grand homme. Le géant, qu'on a brûlé l'autre fois. Le salaud que j'ai maudis pleins de fois. Que j'ai pendu, zigouillé, écartelé, dans ma tête,
de mes mains,
avec mes pieds et même....
avec...

Oui celui-là.
Celui que j'ai tuer tellement de fois que j'attends encore la guillotine...
La chaise électrique, oui.
Une chaise, tout ce qu'il y a d'plus naturel, une éponge, sur la tête, une veste qui serre et un connard qui baisse la manette. C'est mieux qu'une salope, qui baise la manette. La manette de mon pote, Jack, çui qu'est beau et toujours vivant malgré tout ce que je lui ai envoyé de méchant, par mes pensées. Si moi j'suis un salaud, lui c'est pareil, il a volé ma femme, et il en rit. Il a violé mes gosses et il est libre,
De s'amuser.
De faire la fête,

alors que moi...

Je suis électrocuté,

Électrocuté, kzing, kzug, deux coups, deux pensées, et je suis mort, au moins dans ma tête, un coup d'éponge sur le passé, y a plus qu'mon cœur, brisé, qui survit aux déménagements successif. Personne ne sait pourquoi, j'ai tout effacé. Et là, je la revoie, ...

La femme de ma vie.

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon


Dernière édition par Max'mmme le Ven 27 Fév 2009 - 14:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
DavidC
Ne peut vivre sans Trip de Roots
avatar

Nombre de messages : 280
Age : 27
Lieu d'habitation : Boudry
Instruments : Basse
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Ven 27 Fév 2009 - 4:00

Vachement émouvant ton dernier texte Max! Tu devrais exploiter ça, et j'espère que ton texte est pas trop fait à base de faits réels Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Ven 27 Fév 2009 - 14:54

Laughing

Non, non. Un p'tit reste d'une soirée Slam' j'pense.

Y en a d'autres bien plus réels dans l'tas... Mais, pas çui là.

Merci, en tout cas, ça fait plaisirs !

[Rahhh, saleté de damien... Y avait d'la censure. J'vais aller effacer ça ! Grrrr.

Voilà, j'peux écrire Salope, SALOPE, SALOOOOOOOOOOOOOOOOOOPE ça fait du bien nom de dieu, juste une petite insulte, toute paisible ... On va pas me changer ce beau mot par du rosbif quand même ?

Non mais, Saloooooooooooooooooope.]

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Ven 6 Mar 2009 - 18:29

Une escalope pour la 7, pour la 7 et la quatre. La quatre c'est celle qui est sous la fenêtre, la fenêtre avec les fleurs. Elles sentent bon, ces trois pâquerettes enfin, c'est ce qu'on dit pour paraître bien, devant la fille qui sourit, se moque, n'en peux plus et part en courant te laissant seul comme un con sur ta chaise.

Une chaise drôlement moins confortable depuis.

Ce coussin laid,
Ce bar immonde
Et un double repas à payer, à bouffer, des larmes à sécher, des gens qui se moquent. Beaucoup. Un peu trop. Ils ont rien d'autre à faire ? Pourraient pas regarder dans leurs assiettes ? Pourraient pas me laisser tranquille. Tout ça, pour des fleurs,... en plastiques,... Une petite remarque bien amenée, qui en aurait charmée plus d'une, un début de relation, je prends les fleurs, je t'en orne le corps et.. oups, j'ai glissé.

Oui !
C'est nul, nul à chier. Mais, bon,..

C'est rigolo un peu quand même.

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Lun 9 Mar 2009 - 20:45

Une culotte et un bouledogue, une culotte qui chante des airs d’antan, simple, une nuit, une belle nuit, et un type qui bave à mes côtés,… Il a l’air content, aérer, libérer et moi ? Moi, je m’ennuie un peu, je voudrais bien me balader, aller le promener mais, il est si beau quand il dort, béat, immobile.

J’ose pas trop bouger, faudrait pas le réveiller, ce moment magique n’existerait plus, il recommencerait à me taper, à me hurler contre, à se sentir puissant de me voir à ses pieds. Non, je profite de ce moment de calme, de sentir une chaleur réconfortante près de moi et d’être libérée de ces mains viles et immondes, ces mains qui courent partout, qui me chatouillent et me déplaise, qui ne me laisse pas le temps de me préparer avant la rencontre. J’aime beaucoup voyager, mais être forcé de la sorte, prendre le train sans réfléchir et sans s’y attendre, je n’aime pas. Mais, il est si beau.

Il est terriblement irrésistible et je ne peux lui refuser son plaisir, ça me fait tellement du bien de le savoir heureux, mon homme, dors bien, dors longtemps. J’espère que t’as aimé mon repas hier soir, une légère touche amer ? Recette chinoise pour garder le bonheur éternel. Pour le moment, j’en suis contente.

Bonne nuit.

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Mer 11 Mar 2009 - 20:01

J'aime pas les Koalas !


S'tout.

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Mar 8 Sep 2009 - 11:18

La joie du jugement, plane sous les feuilles enlacées du curé. Il espère échappé à la rédemption et atteindre l'étoile inaccessible de la femme qui transperce son regard.

Éperdu d'elle et perdu dans Les écritures, il ne sait où donner de l'aile, il ne sait comment gérer ses problèmes, partirent à l'abandon des corps, ou maintenir une rigidité ordonnée. Ses esprits fabulent, partent en quête de maladie nouvelle, de bêtises décharnée et notre homme plonge dans la vie, à grand coup de dent, il défriche la belle, l'aime jusqu'à la moelle et meurt.

Il avait promit.

Jamais, je ne toucherai une femme, jamais je ne penserait à elle.
Toujours pour toi, Oh grand dieu, je serai dévoué.
Mais, j'ai pêché et tu m'as rappelé.
...
De manière un peu brutal peut-être.
...
Non ?
...
Bon, d'accord. Tu as biens fait, je t'aime et tu le sait.

Que ton nom soit sanctifié et que mes bêtises soient écartées car, je n'ai pas le droit de baiser, faire l'amour ou aimer quelqu'un d'autre que toi. Mes yeux, dans la mort des feux troublant mon regard, tenteront de ne jamais te perdre, enfin si ta lumière est capable de transpercer l'enfer. Et si elle n'est pas capable....

A quoi bon ?

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon


Dernière édition par Max'mmme le Dim 20 Sep 2009 - 14:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Ven 11 Sep 2009 - 0:38

J'ai r'trouvé ça....

Après, ce magnifique edit qui faisait l'apologie de l'absence de censure, je vais tenter d'apostropher vos esprits sur la merde présente en chacun de nous, vous, eux.

Perdu dans une immensité trop complexe pour mes cinq sens, je me rends compte de l'absurde de la situation, je perçois de la merde en boîte, de la fiente pour petit bourgeois fils à papa. Dans cette magnifique errance nutritive je ressens un petit goût sauvage, et brutale, qui vient exploser mon être.

Mes papilles, tout d'abord, ne supportent pas et rajoute une couche à l'immondice, un léger glaçage aux couleurs appétissantes ou, du moins, distrayantes.
Parallèlement, mes mains se portent au secours de mes tympans, percé, par la puissance dévastatrice de cette marre fétide, je pars en apnée, mon nez s'obstrue d'air vicié.
Accaparé et incapable de retenir plus longtemps ma respiration, je tente une remontée vers des rivages plus fermes. Cependant, il n'y a rien que des choses molles tout autour de moi, je suis envahi et je me demande qu'est-ce qu'il se passe. Comment peut-on créer pareil chose, pareil distraction pour gens en manque. En manque d'amis, en manque de conversation. Ils pourront se tamponner, de leur mouchoir plein de sueurs et saliver devant ce plat fabuleux, en conter leurs impressions (vivement grappillées dans les diverses feuilles de choux) et paraître bien devant leurs amis.

"Tu as vu, c'est plutôt original, on sent la tradition sauvage qui afflue dans cette fulgurante production. Je trouve ça très distrayant, et changeant. Naturellement, je préfère quelque chose de plus classique quand j'ai des invités ou quand je veux être tranquille. Mais, de temps à autres, faire ces découvertes, je trouve ça génial"

Mangez, buvez, imprégnez-vous de cette putréfaction à l'état pur. Mais, par pitié, cessez de nous l'imposer où que l'on aille. Nous ne sommes pas des petits bourgeois ou des semblants de gens importants. On a pas besoin de faire semblant d'aimer parce qu'on en a parlé à la télé et puis...

On vous emmerde avec vos horreurs.

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Dim 18 Oct 2009 - 12:38

Plic, ploc,

Plic, ploc,

Tombe les goutte brune, brune de sang et de souvenir. Tombe les goutes et s'en vont emplir le caniveau d'une ribambelle de gulus velus et tenace. Ils danseront avec les rats et s'amuseront à voir la nouvelle tête, décoiffé du mister man sans souliers.

Plic, ploc.

Un courant d'air passe et fait frissonner. Les souvenirs tiennent chaud lorsqu'on est ado. Quand on devient vieux, il pèse, de plus en plus, une livre pour le sieur là. Une demi sur-pesée pour les souvenirs à ressorts. Mais, ceux-là il les garde, enfin pour le moment. Et puis, il en fait ce qu'il veut.

Plic, ploc.

Quelle drôle de sensation, la course est furtive, la nuque crie et puis...

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Lun 2 Nov 2009 - 1:03

Aigri, rabougri, mes doigts s'en vont à reculons sur l'hémisphère. Ils cherchent, patiemment, une réponse cruelle. Une Raie ponce leurs ongles et pense à l'onde de choc d'un missile auto-détruit par un pilote d'hélicoptère. Gloire aux cieux, cet événement est bien audacieux. Nous sommes petit, sous les mitrailles. Nous sommes petits et lâche, lorsqu'on est perdu.

J'ai laissé mes entrailles à l'entrée, la grotte était trop petite et puis, là, sous un fromager, assi dans l'ombre de l'oubli, j'ai rêvassé. Je voyais venir une peugeot, décapotable, et une tirade d'elfe en veston croisé. J'ai cru que la bouteille était finie, et je me suis réveillé. En sueur, ma peur était fondé, quelqu'un finissait mon objet fétiche. Je dû me retourner et recommencer à pioncer. La deuxième fois que j'ouvris les yeux, j'étais seul, encore. Sous un pont, crevassé. Sous un pont, matelassé à la va vite. J'espérais ressentir un jour mes doigts, qui partaient en éclat.

Et c'est comme ça, tous les jours, un peu bizarre, un peu décevant. J'ai bien vu quelques passants, s'arrêter, me regarder, m'offrir une banane ou juste rigoler.

Je m'ennuie.

J'ai froid.

Quel puanteur, je crois que les égouts souffre à côté, ils puent tellement, Je sais ce que la ville mange, je sais ce que je ne voudrai pas, quoique...

J'ai faim.

Mais, je ne désespère pas, parce que je crois, enfin, je sais, que ce soir, comme tous les soirs, j'trouverai une bouteille presque pleine, cadeau du père. Ou juste, que j'ai le flair comme on dit.

Santé, et à demain.

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Jeu 26 Nov 2009 - 1:22

Doigts trépidants, sous une casserole tremblante, ils portent sans le savoir, le fuel de la vie. Une vie avide de jouir chaque jour d'un peu plus de présent. Une aventure sacré, sous les odes turquoise d'un soleil fatigué, de souffler. Souffler son haleine sur des êtres qui s'en fichent de sa personne, Pauvre bestiole, attaché, là haut, épinglé sur un rail tremblotant vaillamment. Rendant, de temps à autres un insecte plus rouge qu'il ne vaille.
L'équilibrisme branlant des doigts trapézistes, laissent de l'acide mortel tomber sur le chapiteau blême des enfers, des âmes, s'étiolent par terre, écrasées sous les rayons noir de l'absence. Le vide pesant d'une nostalgie aveuglante. Et un éclair, saute.
fait son rodéo, seul sur une corde de guitare, il transpose des gammes étranges qui crissent avec les bas-résilles des âmes effacée. Il tente un salto arrière et brûle son entourage. L'horreur électrique et vide fait succomber les extrémités faiblarde du gardien de la vie et la casserole se renverse. Une énormité abondante, un brûlure infinie sur un sol déjà tant exploiter. Tout disparait, le soleil vire au rouge vif et les mers s'éclipsent en ondes électriques dangereusement fétide pour nos sens extraverti.

Le monde s'écrase sous la lâcheté

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Dim 6 Déc 2009 - 20:07

Trop bizarre la tête de la bonne femme, posé sur l'étagère. Entre nous, j'aurais pas penser qu'elle avait autant d'espace dans les oreilles, tu sais, je crois même avoir vu remuer là-dedans. D'un coup qu'y aurait un drôle de bestiaux. Enfin, tu sais, moi, j'ai rien contre les p'tites bêtes. J'ai même une connaissance, qui enchaîne les élevages ridicules. Le dernier c'était des capsules de bouteilles. Je crois que c'est lié à une activité non rémunérée mais, oh combien palpitante et fatigante qui l'entraina à braver les lois de la pesanteur.
Et puis, t'as vu, quand tu la regardes de côté, la tête. Et bien, on dirait que ses trous de nez te fixent à travers un kaléidoscope. Comme si, elle avait joué au fromage ou à Aquaparc.
Mais, tu sais, elle fait ce qu'elle veut, elle peut même rester là, à me regarder de ses milles trous, moi j'prendrai ce que j'ai envie, ce qui se revendra et plus jamais je retournerai dans cette drôle de bicoque. D'jà que ça pue le vieux chien, j'ai d'la chance si mes pesos ne sentent rien. Les flics, tous les jours, inventent des nouvelles méthodes pour coincer les pauvres, comme s'ils ne l'étaient pas assez.
Bon j'ramasse ce que je peux et je me casse, n'empêche l'est vraiment spèc' c'te vieille. J'espère que vous ne m'en voudrez pas de m'arrêter là, j'crois que j'en déjà trop dit et puis,

On vient.

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Dim 20 Juin 2010 - 12:41

Il y a des textes qui se déguste, debout, d'autres assis. Il y en a qui se lise et certains qui s'écoute, il y a ceux qu'on chante et ceux qu'on récite, il y a ceux qui au temps résiste et ceux qui se fanent.

Il y a la beauté des mots, et la laideur de la vie, il y a la laideur brute bien établie dans un récit, il y a aussi parfois, un soupçon d'espoir mais, il y a surtout toujours un besoin d'expression. Et puis, les textes flottent, circule transperce, ils aiment regarder le monde à l'envers, le retourner sans se fâcher depuis leur p'tit bout de papier, car il y en a peu, de ces écrits qui ne l'aient jamais été.

L'autre jour je voyais un homme nu sous un arbre, il contemplait les étoiles de la terre, ses yeux perdus dans les insectes qui le découpaient. Il était mort d'avoir trop regarder. Et moi tandis que j'admirais ce corps décomposé, que j'aimais la magnificence de la vie, la perfection du recyclage je repensais au kilo de papier qui trainassaient dans ma chambre. Des kilo, et des kilos, d'idioties inutiles. Alors, je me suis couché vers le corps nu et la police m'a embarqué. embarqué dans des murs froids pour que je leur lâche ma vérité, la beauté que je venais de découvrir, la préciosité de la vie, s'éclipsait devant la laideur. Ce béton fade ne brillait pas, il était coupé du sens de la vie, alors je m'étranglais aussi. Je disparaissait, cessait de briller, comme un vieux texte lâché dans un fossé, qui s'oublie pour ne jamais ressurgir. Et quand ils m'ont libéré, qu'ils ont comprit que c'était un suisse aux drôles d'idées, je me suis fait naturaliser, dans la mort helvétique, un suissidé de plus dans la beauté du monde, j'ai rejoint les insectes et les vieux textes égarés. Et ce que j'y ai découvert...

Valait la peine

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Sam 7 Aoû 2010 - 17:03

Perte de vitesse dans les contours en dérapage arrière, je m'expulse dans une atmosphère vide d'un sens certain et pourtant inaudible et inodore. Je respire un air malsain qui m'éprends par les épaules et qui me retourne face contre terre, les mains menottés au ciel polisson.

Le sens de la route est une absurdité qui à mon goût pu le brûler. Un arrière gout joufflu en bouche, vieilli en tonneau de fer. Un peu de souffre sur la terre, beaucoup de souffrance pour les narines. Je m'exaspère à chercher une direction puisque tout les chemins mènent au bon à rien, celui qui dirige le navire les yeux délavé par son éponge crânienne jamais utilisé. La drogue vogue dans les virages du navire, et plonge la tête dans les bouches frémissantes de l'ennui. Je l'observe d'un balcon expertise ses chances de réussites et la félicite quand elle en tient un, mille, et, deux, cents. La pauvre ne pige pas qu'on l'exploite pour se diriger, boussole déboussolée tout comme mon pied droit fourchu à angle droit, qui tourne en rond sans s'arrêter, muet de naissance et taré d'intérêt. Volonté futile, stupide et amincissante de changer un monde en déperdition de vitesse dans les contours en dérapage arrière, qui s'expulse dans une atmosphère vide, dans une atmosphère vide, dans une atmosphère vide, dans une atmosphère vide, qui s'expulse dans une atmosphère vide, dans une atmosphère vide, dans une atmosphère vide, dans une atmosphère vide, dans une atmosphère vide,
dans une atm'
vide,

dans une,


dans ,

vide ,
une,

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Yahooolalalawhooo!!!
Vieil indigène
Vieil indigène
avatar

Nombre de messages : 751
Age : 28
Lieu d'habitation : la haut sur la montagne!!!
Instruments : piano, melodica, movement et crrrrrt crrrrrrt
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Dim 8 Aoû 2010 - 22:53

remplissons cette vide atmosphère de subtiles mélodies extravagantes et indolores!!!

Joyeux anni ptit écrivain!!! Laughing Laughing Laughing santé

_________________
wahoooooyouhoooolalalatadaaaaaammmmmmmyouhhhhhhhhhhhhhhh!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flaskhan
Petite boule de poil aux mains de fée
Petite boule de poil aux mains de fée
avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Date d'inscription : 09/04/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Lun 9 Aoû 2010 - 0:41

BON ANNI!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Sam 28 Aoû 2010 - 15:29

Une citrouille roule sous les tables basses de mon cerveau dégarni. L'évidence. La volonté discrète de se poser dans un oubli sans nom, une fin, enfin, un serpent qui ne se mord plus, un cercle débouclé. Une chaussure qu'on délace, une godasse qu'on lance. Une éprouvette qui ne sent plus la rose. Je m'égare dans un dédale trop noir, une vitre teinté à la brou de noix. Une vitre qui me cache l'avenir, qui me décoiffe le plaisir. Chantons gaiement le refrain de la motocyclette.


Vrou, vrou !!

Une idée préconçu de la virginité, une idée préfabriqué de la défaite. Les habits, s'en vont gaiement rejoindre les égouts. Et les éboueurs nettoient les lèvres. Effleurent les bords, ils épongent les rejets, ils s'en vont dans une direction non-assisté. Voiture en perte de vitesse, société en manque de repaire. Où sont les grottes ? Les abris dégarni de ma chevelure. Les poux, pourrissent sur le bys-côtés et les enfants gémissent de ne plus entendre les cris stridents des affamés. Ils ont atteint le satiété. Le solitaire joue tout seul, il se mange ses pions et disparait, devant l'artiste heureux. Un artiste n'est pas heureux.

Désespoir

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Lun 30 Aoû 2010 - 23:48

Les rivages s'enfonçaient dans l'hydre obscur de la nuit profondément fatigué. Arlequin, dans sa tenue grise, pleurait à chaude larmes. Une pluie fine lui hachait la nuque et ses oignons de moignons d'oreilles s'éclipsaient sous une couche épaisses de béton velu.

Une tache amer, une vaisselle cassé, un corps qui tremble.
Soubresaut d'alcoolique.

Histoire rebutante d'une soirée trépassée sous un évier à éteindre des bougies de son dernier râle. Un râle profond et désagréable car nauséabond.
Une jeune fille courre et un paradis passe. Un dieu supplie et un diable exauce.

Quelques chameaux broutent

Un champion champignon chausse sa cape

L'hydre grogne

L'ivrogne

Livre rogné

Histoire écartelé et jambes moustachues.

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Mer 8 Sep 2010 - 0:45

J'ai trouvé ça quelque part....

Un lieu, une personne, un instant a écrit:



yo yo max!!!
hallo hallo
divan divan
banane banane
hou hou!!
raton laveur
vive les menhirs !
A BAS LES FAX COMCOMBRES!
max, jette un oeil à la chatte-box (oh oh quelle vulgarité)
on se croirait à la guerre d'Espagne!
kakatoës
il fait beau, mais encore frais
j'ai porté l'estocade fatal à un ours en guimauve
"mène la marquise loin d'ici et donne lui du pain d'épice, Pedro!!"
j'ai inventé la raclette aérodynamique aromatisé au gingembre
Mon royaume pour humidificateur d'air!!!!!!!
je fais quoi si mon tatou est plus grand que mon ukulélé?
bon j'abandonne:(
a bientôt les amis, j'espère que vos castors se portent bien




Fameux.

intéressant !

... Suave

..... Discret

Etonnant ! .........................................

Surpenant


Dommage.........................................

Intriguant ............

........ ....................................................... Qui est-ce ?
Une bite ?

Un vautour !
Un scarabée !

......................Vive les écrevisses ?


Vive les écrevisses ! ...... .............. ............
Et les écrou visse ?

Non, non

............................................. NON !

_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Max'mmme
VoyAGeur
avatar

Nombre de messages : 1085
Age : 26
Instruments : Percussioniste. Djembe, Batterie, Guimbarde, Cresselle... Cuillère... et bientot casserole!!!
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Texte libre en continu   Sam 11 Sep 2010 - 18:32

ainsi, faim, faim, fin les petites marionnettes, ainsi faim, faim, fin, trois petit tours et puis sans fin.

Quoique...


_________________
On est jamais tant con que quand on est content, mais comme je n'suis jamais content, je ne suis jamais tant con.

Tant qu'on l'sait, c'est bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://beunchkrunch.exprimetoi.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Texte libre en continu   

Revenir en haut Aller en bas
 
Texte libre en continu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Enregistrements libres de droits en libre écoute (3)
» Zone libre (noir désir + hamé + casey)
» Envoyer un fichier PDF ou texte via le forum ?
» Futur Proche - Tristesse Personnelle
» Un petit bijou de texte...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Trip de Roots :: Partage :: Discussion-
Sauter vers: